Les plages de Sydney sont un mythe mondial, et ce n’est pas pour rien. Il y a à Sydney des dizaines et des dizaines de plages pour surfer, bronzer, ou se baigner.

La première plage que j’ai visitée s’appelle Manly, elle se trouve à une heure de chez moi, et comme toutes les plages, on peut s’y rendre en bus ou en ferry, parfois aussi en train. Je m’attendais à une plage paradisiaque comparable à celle de Mati aux Philippines… autant dire que j’ai été un peu déçue au premier abord, en me trouvant face à une plage parfaitement normale : des centaines de touristes, une eau très fraîche, et des vagues tellement puissantes que la baignade a été interdite dans l’après-midi ! Je serais cependant bien injuste de me plaindre, car la côte offre des promenades magnifiques. Un peu au Sud de Manly se trouve un espace naturel protégé avec des falaises ahurissantes et une faune particulièrement surprenante !

La plage de Bondi est aussi célèbre que Sydney, il paraît que c’est le repère des surfers, et j’ai entendu beaucoup de gens me dire que Bondi est loin d’être la meilleure plage de Sydney. Je l’ai trouvé plus belle que Manly, quoique trop bondée, mais la vue des mille méduses échouées m’a coupé l’envie d’aller dans l’eau. En revanche, j’ai beaucoup apprécié l’idée des piscines d’eau naturelle, gratuites et propres, aménagées à plusieurs endroits entre Bondi et Bronte. Ici encore, j’aurais manqué beaucoup de choses si j’avais renoncé à ma promenade sur la côte. Très vite, j’ai atteint la plage de Tamarama, puis celle de Bronte où je me suis arrêtée (mais il est possible d’aller plus loin et de rejoindre Coogee). Les jours de forte chaleur, c’est cette plage que je recommanderais car les nombreuses cavités rocheuses offrent des refuges de fraîcheurs très appréciables… et la vue est toujours à couper le souffle.

Et puis la semaine dernière, je suis allée faire un tour à la Watson Bay, qui a été pour moi l’endroit le plus ressourçant depuis que je suis arrivée à Sydney. Des plages, des falaises, des parcs, un phare, un coucher de soleil (une plage nudiste aussi, drôlement appelée la « Lady Bay Beach » !). Et pas tant de monde que cela dans ce magnifique espace naturel. Un endroit parfait pour lire un livre, réaliser de petits croquis ou savourer un délicieux plat de fruits de mer.

Publicités